Médecine esthétique & laser - Tél. : 02 32 31 31 84 - 06 19 74 50 75

Le vieillissement entre 35 et 45 ans

Médecine esthétique 35 - 45 ans

À partir de 35 ans, nos fibres de collagène vont se resserrer et rendre la peau moins ferme. Du coup, elle va moins bien retenir son humidité naturelle. C’est le début des premières modifications volumétriques. La paupière supérieure commence à chuter. La structure osseuse de l’orbite devient plus apparente. On dit que le visage se "squelettise". La chute des paupières entraîne celle de la queue du sourcil.

 

Les rides dynamiques sont bien visibles sur le haut et le bas du visage. Les rides statiques sont nettes.

 

A partir de la quarantaine, les rides d'expression commencent à s'observer à cause d'un renouvellement des cellules plus lent qui provoque un relâchement de l'épiderme. Les rides du front se creusent un peu plus, les rides du lion entre les sourcils également, tout autant que les rides de la patte d’oie à l’extrémité des yeux. Les volumes commencent à fondre sur les tempes, les pommettes et la vallée des larmes. Les bajoues font leur apparition et l’ovale du visage est moins parfait. Les sillons nasogéniens se creusent (rides partant des ailes du nez jusqu’aux coins de la bouche).

 

Les traitements disponibles sont :

- L’IPL (Intense Light Pulse) et les peelings pour la luminosité du teint, le traitement des rides et ridules et la diminution des taches brunes.

- Le mésolift et le laser fractionné pour traiter les rides de surface et hydrater en profondeur la peau.

- L’acide hyaluronique pour le comblement des rides statiques et des creux du visage, pour repulper les lèvres.

- La toxine botulique pour les rides d’expression.

- La radiofréquence pour le remodelage, la reconstitution du collagène, le resserrement des pores de la peau.

1 rue Raymond Devos - 27190 Conches-en-Ouche
Docteur Catherine Vicomte