Inducteur tissulaire

De plus en plus utilisé en médecine esthétique, un inducteur tissulaire va faire « travailler » l’organisme pour l’aider à resynthétiser des tissus jeunes et de bonne qualité. C’est donc une thérapeutique qui dépasse le simple traitement du vieillissement cutané : elle participe à un bon équilibre de l’organisme et à la vitalité tissulaire, pour vieillir moins vite.

Qu'est-ce qu'un inducteur tissulaire ?

Un inducteur cellulaire est un dispositif actif, visant à utiliser les capacités régénératrices naturelles de notre organisme.

Comment agit un inducteur cellulaire injectable ?

Lorsque la peau est lésée, l’organisme répond par un processus de cicatrisation. La libération locale de facteurs de croissance stimule l’arrivée de cellules souches, qui vont donner naissance à des fibroblastes jeunes. Ces derniers vont alors synthétiser des fibres (collagène, élastine…) et de l’acide hyaluronique, de manière à la fois qualitative et quantitative.

 

Cette biosynthèse redonne à la peau des qualités perdues.

Quelles sont les différentes techniques de l'inducteur tissulaire?

Le principe consiste à créer une lésion contrôlée, avec un produit d’une parfaite innocuité. Cette inflammation initiale peut être traumatique (micro perforations d’un Mésolift), mécanique (principe des fils tenseurs) ou chimique (injection dans la peau d’une substance amorphe, sans danger).

 

Un inducteur tissulaire injectable utilisera ainsi un biogel parfaitement bien toléré. Il peut être sans effet volumateur (cristaux d’hydroxyapatite de calcium) ou avec un effet comblant (30% PCL polycaprolactone et 70 % CMC carboxyméthylcellulose).

Quelles zones à traiter avec un inducteur tissulaire ?

Le praticien traite principalement les zones du visage ou des mains, en choisissant le produit selon l’effet volumateur recherché.

Quand utiliser les inducteurs tissulaires ?

C’est une alternative à l’acide hyaluronique, pour les patients souhaitant une solution plus naturelle et plus durable.

Quelles indications aux inducteurs tissulaires ?

Elles sont très proches de celles de l’acide hyaluronique comme produit de comblement : retravailler un ovale du visage, redessiner un menton, des pommettes ou des tempes, corriger des tissus relâchés sur les joues, combler des sillons comme la vallée des larmes…

Quelles sont les contre-indications des inducteurs cellulaires ?

Ce sont les mêmes que pour l’acide hyaluronique : coagulopathies, maladies inflammatoires ou auto-immunes, grossesse, allaitement…

Comment utiliser les inducteurs cellulaires ?

L’acide hyaluronique s’utilise par voie locale, en injection intra-dermique.

Déroulé de la consultation préalable

Une consultation préalable a lieu 15 jours avant avec réalisation de photos médicales, pour définir les objectifs et le protocole de traitement. Le praticien vérifie les indications et explique les précautions, pour obtenir un consentement éclairé. Il remet le devis avec le prix inducteur tissulaire parfaitement mentionné. L’arrêt d’un éventuel traitement anticoagulant est discuté.

Recommandations avant la séance

La veille et le jour même, il faut éviter tout ce qui pourrait dilater les vaisseaux de la zone à traiter.

Déroulé de la séance d'injections

La peau est nettoyée et désinfectée, avec si besoin en plus une anesthésie locale.

 

Les injections sont réalisées avec une aiguille fine, de manière minutieuse. La séance dure 30 minutes à 1 heure.

Précautions après la séance

Il faut éviter toute exposition au soleil ou à la chaleur durant 1 à 2 semaines, et tout massage du visage.

Quels sont les effets d'une injection ?

Les résultats diffèrent dans leur rapidité selon qu’il y ait ou pas un produit volumateur.

Suites normales

Rougeurs, ecchymoses ou léger œdème peuvent persister quelques jours. Plus rarement peuvent se former de petits granulomes indurés, disparaissant naturellement en quelques semaines.

 

Aucune éviction totale n’est nécessaire.

 

Les complications sont exceptionnelles entre les mains d’un médecin connaissant parfaitement la physio-pathologie de la peau, et l’anatomie du visage.

Résultats de l'induction tissulaire

Si l’inducteur est de type volumateur, les résultats partiels sont visibles aussitôt, et stabilisés au bout de 10 à 15 jours.

 

Le résultat définitif suppose toutefois 2 à 3 mois, le temps que la biosynthèse induite se fasse. Une seule séance suffit pour un effet de 12 à 24 mois selon les patients.



La peau retrouve donc éclat, fermeté et souplesse grâce à une injection d’inducteur tissulaire. C’est une façon de lutter contre les effets du vieillissement sans chirurgie, pour un effet progressif en partie naturelle, visant le long terme.

Inducteurs tissulaires à Conches près d'Evreux - Dr Vicomte