La séance de laser pour l'épilation

Parmi les différentes techniques épilatoires, les patientes sont souvent un peu perdues. Pour bien choisir son épilation, il convient de bien comprendre comment elle fonctionne, et pourquoi faire une épilation laser chez un médecin esthétique.

Epilation au laser au cabinet de Dr Catherine Vicomte

Comment fonctionne l'épilation au laser ?

Il existe deux grands types d’épilation médicale pour détruire un follicule pileux, soit par électricité (courant galvanique et électrolyse), soit par laser (apport d’une source d’énergie et thermo-coagulation). L’épilation par lumière pulsée se rapproche du laser, tout en ayant une moindre efficacité.

Définition de l'épilation au laser

Abréviation de light amplification by stimulated emission of radiation, le laser produit un rayon lumineux selon une longueur d’onde unique. Cette énergie contenue dans les photons est transmise via la mélanine jusqu’à la racine du follicule pileux. La température locale (induite jusqu’à 150°C sur le bulbe folliculaire terminal) coagule les protéines et conduit à la mort du poil. Celui-ci finit par chuter : c’est une épilation quasi-définitive.

Fonctionnement du laser épilatoire

Chacun sait que le noir absorbe mieux la lumière du soleil : c’est pourquoi les panneaux solaires sont noirs, ou qu’inversement les habits blancs renvoient plus la chaleur.

 

Le laser fonctionne selon le même principe : la mélanine, pigment noir contenu dans les poils, absorbe cette énergie pour la transformer en chaleur. C’est pourquoi l’épilation laser ne fonctionne pas sur les poils blancs (canitie), blonds ou clairs. Il faut dans ce cas une épilation électrique.

 

C’est aussi la raison pour laquelle le laser épilatoire est déconseillé sur les peaux bronzées : une partie de l’énergie peut être absorbée par la mélanine contenue dans les mélanocytes, responsables du bronzage. Il faut sinon des lasers spéciaux et un praticien expérimenté.

Comprendre le cycle pilaire

Pour bien comprendre le fonctionnement du laser, il faut savoir que la croissance d’un poil n’est pas continue : elle s’organise en cycle pilaire, avec 3 stades, pouvant durer plusieurs années.

 

La phase anagène est la phase de croissance, lente, à raison de 0,3 mm par jour en moyenne.

 

La phase catagène signe l’arrêt de la croissance et le début d’involution du poil : elle s’étend de 3 semaines à plusieurs mois et se caractérise par la rupture mécanique entre la papille pilaire et le bulbe. Ce défaut de continuité interrompt donc la transmission de l’énergie du laser, le rendant inefficace à ce stade.

 

La phase télogène correspond à la chute du poil, qui sort de son logement : là-aussi, le laser ne peut plus agir sur la racine folliculaire.

 

Tous les poils n’ont pas une pousse synchrone. Le laser ne peut agir que sur les phases en croissance, en phase anagène.

 

A l’exception de la barbe où environ 2/3 des poils sont en croissance, on estime qu’environ 1/3 des poils sont en phase anagène à un instant T. C’est pourquoi il faudra plusieurs séances de laser épilatoire sur plusieurs mois pour être efficace. Pour certaines zones comme le tronc ou les sourcils, on estime même ce taux à 10 % à peine.

Comment a lieu le laser épilatoire chez le médecin esthétique ?

Un médecin esthétique garantit une épilation de laser premium, le plus souvent sans être plus cher. Il garantit des appareils performants de dernière génération, tout en anticipant des échecs sources de déception.

 

Faire une épilation laser moustache sans prendre en compte une photopigmentation possible de la peau peut ainsi donner un résultat ne correspondant pas aux attentes. Le praticien esthétique a un regard de médecin, spécialiste et global.

Déroulé d'une séance épilation laser

Le praticien établit un protocole en fonction du phototype et de la pilosité du patient, indiquant le nombre de séances. Il indique aussi les précautions, comme le fait de ne pas s’épiler les jours avant. De plus, le laser épilatoire est déconseillé sur une peau bronzée et donc l’été. Pour avoir des jambes douces sur la plage, mieux vaut donc commencer le traitement à l’automne ou en hiver.

 

Pour la séance, le port de lunettes de protection est fréquent, la séance durant de 15 minutes à 1 heure selon la zone à traiter.

 

Pour les régions sensibles, un médecin prescrit toujours une crème anesthésiante très efficace : la séance d’épilation laser médical assure ainsi un confort optimal.

Combien de séances laser pour une épilation définitive ?

Les poils traités en phase anagène vont tomber au bout de 7 à 20 jours, soit 20 à 30 % des poils en moyenne. C’est pourquoi il faudra plusieurs séances, en moyenne 6 à 8 par zone, à intervalles de 5 à 8 semaines.

 

Des poils erratiques ou des poils clairs peuvent être traités ensuite par une épilation électrique à l’aiguille.

Tarifs du laser épilatoire Femmes

Les prix ci-dessous sont indicatifs et confirmés par devis individualisé pour chaque patient.

 

 

Tarifs du laser épilatoire Hommes

Présentation